Ils Prennent La Parole

Alima COULIBALY

Ingénieur des techniques du bâtiment

Mon métier consiste à faire le suivi et le contrôle de la réalisation des projets de bâtiments.

Je me nomme COULIBALY née TRAORÉ Alima.  Je suis ingénieur des techniques du bâtiment au BNETD depuis vingt (20) ans.

Mon métier consiste à faire le suivi et le contrôle de la réalisation des projets de bâtiments. J’interviens pour le compte du BNETD dans le cadre de la définition des programmes de construction, de conception des ouvrages et naturellement, l’assistance à la réalisation de ces ouvrages et aussi comme conseil dans le cadre de la réalisation de tous les projets de BTP.

 Le dernier projet auquel j’ai participé est celui de la construction du Centre National de Radiothérapie d’Abidjan, un projet de haute portée sociale car ce centre se charge du diagnostic et des soins des malades atteints du cancer. Le centre prend en compte toutes les étapes du traitement des malades, à savoir, la chimiothérapie et la radiothérapie.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de Plan National de Développement (PND), le gouvernement ivoirien, à travers le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (Maître d’ouvrage) a initié le projet de construction du Centre National de Radiothérapie d’Abidjan, pour la prise en charge et le traitement des malades atteints de cancer.

Le Maître d’Ouvrage délégué était la Direction des infrastructures des Équipements et de   la Maintenance (DIEM) ; le BNETD a assuré le suivi et le contrôle de la mise en œuvre de ce projet.

La durée d’exécution du projet était de 24 mois contractuels à partir du 27 janvier 2016, date de début des travaux. Ces travaux initialement prévus s’achever le 27 janvier 2018, ont pris fin en décembre 2017.

Le projet avait un coût global estimé à 13 624 272 259 F CFA. Le projet comprend deux composantes. La première concerne les études architecturales, les études d’engineering et de planification du projet, la réalisation du projet sur la base des études approuvées. La deuxième composante est relative à la livraison, au montage, aux tests et à la mise en service des installations et des équipements, à la formation du personnel à l’utilisation et à la maintenance des installations et des équipements, au suivi technique des installations électromécaniques et des équipements sur une période d’un an de garantie pour les installations mécaniques et des équipements médicaux.

 

L’édifice comprend quatre (4) bâtiments et divers travaux d’aménagements extérieurs. Le centre s’étend une superficie de 11 599 m2  dont une surface bâtie de 2 452,31 m2. Il comprend :

  • Quatre (4) bâtiments abritant les services suivants :
  • Bâtiment 1 d’une superficie de 1243,77 m² : l’accueil Radiologie, la consultation, l’Administration
  • Radiothérapie, la curiethérapie, le scanner et la salle de traitements 1 et 2.
  • Bâtiment 2 d’une superficie de 665,98 m² : la chimiothérapie et le laboratoire.
  • Bâtiment 3 d’une superficie de 435,42 m² : la Direction du centre, la pharmacie, la salle de conférences.
  • Bâtiment 4 d’une superficie de 107,14 m² : les Services généraux.
  • Les aménagements extérieurs composés de parkings, passages ambulance, aire de livraison, aire réservée à l’extension des bunkers.
  • Le poste transfo et le groupe électrogène comprenant le Génie-civil et équipements.

 

De cette expérience nous avons tiré beaucoup de leçons surtout en termes de :

  • structure de  construction  de  ce  genre  d’hôpital  et  d’équipement  qui  sont  différents  des  autres constructions ;
  • construction d’un bâtiment qui doit recevoir de la radioactivité : en radiothérapie pour limiter les fuites de radioactivité la structure est différente des autres types de structure qu’on a l’habitude de voir. En effet la différence réside dans l’épaisseur des voiles par exemple au niveau des bunkers, nous avons des murs en béton armé qui varient de 1,30 m à 3 m d’épaisseur ;
  • pose des équipements de radiothérapie ;
  • spécificité des portes : on a une porte blindée de 5 tonnes avec des composantes spécifiques comme la paraffine pour bloquer la radioactivité, on a aussi du plomb. Au total on a 20 cm de paraffine et 10 cm de plomb, ce qui donne une porte de 30 cm d’épaisseur. La porte est dotée d’un système pour s’ouvrir automatiquement (parfois manuellement si le système est défaillant) ;
  • dalle : 70 cm avec apport de terre végétal de 2m10 de hauteur et 4 m de longueur sur mur arrière.

Le centre a été inauguré le 18 décembre 2017. Il est fonctionnel depuis le 25 janvier 2018, date à laquelle il a commencé à recevoir les malades.

Le Maître d’Ouvrage a été satisfait de la prestation du BNETD à telle enseigne que le Chef de projet que je suis a été décorée au titre de Chevalier de l’Ordre de la Santé Publique.