La commune de Port-Bouët, à l’instar des autres quartiers du district d’Abidjan, abrite en son sein des quartiers d’habitats spontanés notamment le quartier "Eléphant cocoteraie", situé à Gonzagueville. Ce quartier est un espace sous-équipé, non viabilisé, avec une occupation anarchique du sol. Toute chose qui expose les populations à des problèmes de salubrité, de circulation et de sécurité. C’est pour corriger cet inconfort que la municipalité de Port-Bouët, soucieuse de l’amélioration du cadre de vie de ses résidents, a décidé de moderniser ledit quartier en le dotant d’infrastructures et d’équipements adéquats ainsi que d’une sécurisation de son foncier.

Ce projet de restructuration confié au Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD), a été lancé le mercredi 13 décembre 2017. C’était au cours d’une cérémonie qui a eu lieu à la grande salle  de l’hôtel communal de Port-Bouët en présence des autorités communales, des chefs traditionnels, des résidents du quartier "Eléphant Cocoteraie", des représentants du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité et du Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme.

    

M. KOUADIO Jean, chef de projet au Département Urbanisme et Développement Territorial (DUDT) du BNETD a, à travers une présentation, situé le contexte du projet et les résultats attendus. Il a affirmé que la mission sera exécutée selon une démarche participative et inclusive. L’étude comprendra un état des lieux, une étude foncière, un diagnostic urbain, un plan de restructuration et un programme d’investissement.

Représentant le Directeur Général du BNETD, M. BADIE Vincent, Directeur du Département Urbanisme et Développement Territorial (DUDT), a indiqué que le gouvernement accorde un intérêt particulier à cette étude qui s’inscrit dans le cadre du partenariat qui a toujours existé entre la commune de Port-Bouët et le BNETD. «L’amélioration des conditions de vie des populations reste une préoccupation du gouvernement. La création d’une direction dédiée à l’adressage, à la gestion et à la structuration urbaine en est la parfaite illustration», a-t-il indiqué. Il a espéré que l’étude puisse aboutir à la mobilisation des financements nécessaires pour la mise en œuvre des actions de modernisation du quartier Eléphant cocoteraie afin d’apporter un mieux-être aux populations. Notons que cette étude est prévue pour une durée de 6 mois

Tags: