L’autoroute du nord sera bientôt prolongée de 37 Km.

En effet, Le Premier Ministre, SEM. Amadou Gon COULIBALY a procédé, mercredi 29 mars 2017, au lancement officiel des travaux du prolongement de cette autoroute, de Yamoussoukro à Tiébissou au cours d’une cérémonie à laquelle a pris part M. Kinapara COULIBALY, Directeur Général du BNETD.

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et personnalités, parmi lesquels Le Ministre Jean-Claude KOUASSI, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale et PCA du BNETD. Les populations de Yamoussoukro et de Tiébissou, avec à leurs côtés les autorités politiques et administratives venues du district autonome de Yamoussoukro et de la région du Bélier, n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.

D’un coût global de 92 637 229 162 F CFA TTC, l’autoroute Yamoussoukro – Tiébissou, longue de 37 Km, sera financée par la Banque Islamique de Développement (BID), à hauteur de 77 402 926 000 F CFA et par l’Etat de Côte d’Ivoire à hauteur de 15 234 303 162 FCFA. Elle se compose d’une chaussée en 2x2 voies avec un terre-plein central de 12m destiné à favoriser ultérieurement le passage à 2x3 voies en cas d’accroissement du trafic. Le démarrage effectif des travaux est prévu pour le 1er mai 2017 et s’achèveront à la date prévisionnelle du 30 avril 2019, soit 24 mois de délai d’exécution. Les travaux seront exécutés par un groupement d’entreprises marocaines (SINTRAM/HOUAR), sous le contrôle du BNETD.

Le Ministre des Infrastructures Economiques, Docteur Amedé Koffi KOUAKOU a, dans son allocution, engagé les entreprises chargées des travaux, à s’appliquer dans la réalisation de l’ouvrage et le BNETD à la plus grande vigilance dans le contrôle. «Appliquez-vous dans la réalisation de vos tâches. Car, je resterai intraitable sur la question de qualité pour être en phase avec les instructions du Président de la République et du Premier Ministre», a-t-il indiqué. Avant de clore son propos, il a invité les parties prenantes au projet, à travailler avec professionnalisme et rigueur pour garantir la qualité des travaux.

Avant de donner le premier coup de pioche, Le Premier Ministre, SEM. Amadou Gon COULIBALY a, dans son allocution, insisté sur la nécessité de mettre tout en œuvre afin de garantir la durabilité de l’ouvrage et le respect des délais d’exécution des travaux.

Notons que le Directeur Général du BNETD était accompagné à cette cérémonie par M. COULIBALY Tchonon, Directeur Assistant du Pôle Transports, Infrastructures et Environnement (PTIE) et de M. FOFANA Yacouba, Chef de Service- Coordination Projets zone 1 du Département Travaux d’Infrastructures de Transports (DTIT).

Tags: