Le Jeudi 22 décembre 2016, le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN a donné le premier coup de pelle des travaux de construction du futur stade Olympique à Ebimpé, dans la commune d’Anyama. Un premier coup de pelle qui a mis fin à une longue attente de 42 ans.

Cette cérémonie, riche en symboles et en couleurs s’est tenue en présence de plusieurs Membres du Gouvernement dont le Maître d’ouvrage, le Ministre des Sports et des Loisirs, d’une forte délégation chinoise (partenaire et financier du projet), d’une délégation du BNETD conduite par son Directeur Général, M. Kinapara COULIBALY, de tout le gotha du Football en Côte d’Ivoire, des populations  d’Anyama, avec à leur tête les autorités administratives, politiques et traditionnelles.

Ouvrant la série des allocutions institutionnelles, le Ministre des Sports et des Loisirs, François Albert AMICHIA, a traduit la gratitude des acteurs du sport en Côte d’Ivoire au Président de la République. Il a appelé, par ailleurs, tous les Ivoiriens et  principalement les populations d’Anyama à accompagner le gouvernement dans la réalisation de ce projet. Pour finir, il a indiqué que la construction de cette cité olympique va générer également des emplois directs. Plus de mille Ivoiriens seront mobilisés aux côtés de 600 Chinois pour les travaux. La priorité, dira le Ministre, sera accordée aux jeunes ressortissants d’Ebimpé Anyama.

Intervenant pour présenter les caractéristiques techniques de ce projet au nom du Maître d’œuvre, le BNETD, Monsieur KONGO Kouassi, Chef de Service au Département des Travaux de Bâtiment (DTB) du Pôle Bâtiment et Aménagement Territorial (PBAT) a indiqué que le stade olympique d’Ebimpé est une des composantes de la cité olympique qui sera bâti sur une superficie de 287 Ha. Cette cité comprendra également des infrastructures d’hébergement, de restauration, de santé, des commerces, etc. Plusieurs ouvrages destinés à l’ensemble des disciplines sportives ainsi qu’un centre antidopage sont également intégrés au projet. D’une capacité de 60.000 places, le stade olympique d’Ebimpé aura une structure composée de béton et de poteaux en acier avec une toiture en membrane. Il s’élèvera sur une hauteur de 51,40 mètres en 5 niveaux (R+4). 3 niveaux seront destinés aux spectateurs qui auront une vue sur l’ensemble de l’aire de jeu, mais pourront aussi voir des athlètes s’affronter sur 10 couloirs de piste d’athlétisme. En plus des infrastructures classiques, ce stade sera équipé de plusieurs autres commodités telles qu’un hall VIP et une salle de presse.

Au niveau de l’accessibilité également, toutes les dispositions ont également été prises. Trois principales voies d’accès par la route et une voie ferrée relieront les grandes communes d’Abidjan au stade  olympique.

A son tour, le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN n’a pas manqué de dire sa joie et rendre hommage aux initiateurs de ce projet. « L’idée de la réalisation de ce projet, qui date de 1974 a été conçu par feu le Président Félix Houphouët-Boigny, père-bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne. Ce projet fait partie du programme de développement conçu par le Président Aimé Henri Konan Bédié. Aujourd’hui, le Président Alassane Ouattara, grand bâtisseur vient traduire en réalité concrète ce vœu cher au père de la nation et à son successeur » a déclaré d’entrée le chef du gouvernement pour qui ce moment indique que la Côte d’Ivoire est résolument engagée dans le processus d’organisation de la CAN 2021. « C’est donc un moyen exceptionnel voir historique que nous vivons avec le lancement des travaux. Moment exceptionnel car il nous laisse entrevoir que la Côte d’Ivoire est en ordre de bataille pour la CAN 2021. Moment historique, parce que la construction du stade s’inscrit dans le processus de réalisation d’infrastructures adaptées aux compétitions de haut niveau dont notre pays entend se doter » conclura-t-il.

Fruit d’un don de la République Populaire de Chine à la Côte d’Ivoire et entièrement financé à hauteur de  67, 5  milliards  de Fcfa, ce stade olympique sera construit en 34 mois sur une superficie de 20  ha.  « D’ici 3 ans la Côte d’Ivoire sera dotée du plus grand stade d’Afrique de l’ouest », a confié pour sa part, Mme Qian Li Xia, chargée d’affaires, représentant l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine en Côte d’Ivoire.

Le stade olympique d’Ebimpé, qui verra le jour à la faveur de la Coupe d’Afrique des Nations 2021, ne sera pas le seul ouvrage. D’autres stades d’une capacité de 20 000 places sont prévus dans les villes de Yamoussoukro, de San Pedro et Korhogo. Notons que Bouaké dispose déjà d’un stade homologué par les instances fédérales africaines du football.

Tags: