A l’initiative du BNETD et de Business France, une vingtaine d’entreprises ivoiriennes et françaises du domaine de l’urbanisme et de l’architecture ont mené, le jeudi 15 décembre 2016 au Centre d’Informations Géographique et du Numérique (CIGN) du BNETD, la réflexion sur le modèle architectural et urbanistique auquel les villes ivoiriennes devraient faire face en vue de leur développement harmonieux, respectueux de l’environnement et prenant en compte la dimension du développement durable.

Cette rencontre, dénommée «Journée urbanisme», est le fruit du partenariat entre le BNETD à travers son Pôle Bâtiment et Aménagement Territorial (PBAT) et Business France (fusion en 2015 de Ubifrance et l’Agence française pour les investissements internationaux).

Objectif de cette rencontre: accélérer le développement urbain durable à travers des échanges d’expériences entre les experts des deux pays. Design urbain, rénovation des anciens quartiers, ville durable et intelligente, planification urbaine, efficacité énergétique, services urbains et innovations numériques sont autant de sujets qui ont été abordés au cours de ces discussions.  

Les recommandations de ces échanges organisés autour d’activités en plénières et des rencontres B to B, redonneront un nouveau souffle aux villes ivoiriennes, dont la croissance est rapide (environ 50% de la population est citadine), selon les experts présents à ce colloque.

Que retenir de ces échanges ?

Les agglomérations font, le plus souvent, face à des problèmes de désorganisation des services publics, à l’insuffisance d’infrastructures socioéconomiques, aux constructions anarchiques, aux problèmes d’occupation du domaine public. À ce tableau s’ajoutent d’importantes difficultés environnementales liées à la gestion des eaux usées et au traitement des déchets solides, etc. C’est pourquoi, prenant la parole au nom de M. Kinapara COULIBALY, Directeur Général du BNETD qu’il représentait, Monsieur Parfait KAKOU, Directeur du Pôle Bâtiment et Aménagement Territorial (PBAT) s’est réjoui de l’organisation de cette rencontre d’échanges d’expérience entre les structures ivoiriennes et françaises, qui, à ses yeux, aboutira à une plateforme de collaboration future pour relever les défis auxquels font face les cités ivoiriennes.

Face à ses homologues français, le Directeur du Pôle Bâtiment et Aménagement Territorial a rappelé que le BNETD a développé depuis des années, des outils méthodologiques qui lui permettent de jouer un rôle majeur dans la mise en œuvre des politiques de développement urbain en Côte d’ Ivoire et dans certains pays africains, notamment les plans stratégiques de développement local, les agendas 21 des communes, les schémas d’urbanisme directeurs des grandes agglomérations. La capitalisation de ces expériences, fait du BNETD un partenaire fiable à même d’assurer une mise en œuvre réussie des projets urbains.

Aussi, a-t-il indiqué et rassuré les architectes et urbanistes que dans le cadre du plan stratégique BNETD 3.0, le Directeur Général du BNETD a inscrit l’innovation comme un axe majeur de la démarche d’intervention de ce Bureau ivoirien. Il s’agit ainsi pour le BNETD d’adopter des solutions innovantes au contexte ivoirien pour assurer au pays des infrastructures durables.

Pour finir, M. Parfait KAKOU a fait la promesse, au nom du BNETD de mettre tout en œuvre pour créer des conditions nécessaires pour le suivi effectif des recommandations issues de ces travaux.

Quant à François Roux, Président des Architectes Français à l’export (AFEX), les «enjeux du 3e millénaire» sont si importants que «l’art urbain» devrait prendre toute sa place et jouer son rôle.

          

Tags: