Le Ministre des Sports et des Loisirs, François Albert AMICHIA, a reçu des mains du Directeur Général du Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement (BNETD), M. Kinapara COULIBALY, le jeudi 05 janvier 2017, les résultats de l'étude sur la professionnalisation du sport en Côte d'Ivoire.

La cérémonie s’est déroulée au Centre d’Informations Géographiques et du Numérique (CIGN) du BNETD, à Cocody, en présence de l’ensemble des acteurs du sport en Côte d'Ivoire (Responsables de l’ensemble des fédérations sportives ; anciennes gloires du football ; champions olympiques 2016, consultants et experts sportifs) des membres du comité de Direction du BNETD et de l’équipe projet de l’étude.

A l'occasion de cette cérémonie, le Ministre François Albert AMICHIA a indiqué que le sport en Côte d'Ivoire devra être restructuré pour devenir un véritable moteur économique de l'émergence du pays.  C'est pour cette raison que le décret n° 2015-813 du 18 décembre 2015 portant organisation du Ministère des Sports et des loisirs, a pris en compte le volet professionnalisation du sport par la création  de la Direction de la professionnalisation du sport. Cela traduit la volonté du gouvernement d'accorder une place de choix à la professionnalisation du sport qui demeure un levier important pour donner à tous les acteurs du mouvement sportif l'espoir d’un mieux-être.

Par ailleurs, le premier responsable du sport ivoirien a félicité le Directeur Général du BNETD et ses collaborateurs pour l'immense travail abattu afin de donner à la Côte d'Ivoire les ouvrages indispensables à son développement.

Auparavant, le Directeur Général du BNETD a indiqué qu'en date du 18 décembre 2014, le Ministère des Sports a confié à sa structure, l’élaboration d’un plan stratégique de professionnalisation du sport en Côte d’Ivoire. «L'objectif principal de cette étude était d'analyser la structure et le fonctionnement actuel du sport en Côte d'Ivoire afin de faire des recommandations opérationnelles visant à sa professionnalisation», a-t-il  expliqué.  De  façon  spécifique, il s'agissait de réaliser un audit des diverses composantes du sport en Côte d'Ivoire pour établir un bilan diagnostique, faire une analyse comparative de la politique sportive de la Côte d'Ivoire avec celles d'autres pays en termes d'organisation, de fonctionnement et de management du sport. En outre, l'étude devait faire des  recommandations d'amélioration, élaborer un plan d'actions opérationnel issu des recommandations, proposer un modèle innovant de financement du sport, en général, et des huit disciplines prioritaires  retenues dans le cadre de l'étude,  en  particulier.  Et enfin, proposer un plan de communication et de promotion de la nouvelle politique sportive au niveau national et international. 

Dans l'élaboration du projet, le BNETD a bénéficié de l'appui technique de consultants nationaux et du Cabinet Havas Sports & Entertainment, a-t-il déclaré, avant de remettre le document au Ministre des  Sports.

Ce plan est structuré en 8 axes stratégiques et 27 actions, pour un coût global de 32 milliards de FCFA à mobiliser sur une période de 5 ans. 

Rappelons toutefois que Mme Emilie GBEY, Chef de Projet au DEFI a présenté la méthodologie utilisée pour la réalisation de l’étude et les résultats retenus de celle-ci.

C’est donc par une photo de famille et un cocktail offert par le Directeur Général du BNETD aux participants que la cérémonie a pris fin.

Tags: