Les grands travaux de l’émergence entamés par le Président de la République S.E.M Alassane OUATTARA, qui visent inexorablement à donner un visage plus reluisant à la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020, nécessitent la construction d’infrastructures modernes. C’est dans ce cadre que le projet de construction du complexe marché à bétail et abattoir d’Abidjan Anyama a été relancé pour sa mise œuvre. Initié depuis 1993, ce projet n’a pu voir véritablement le jour.

Aujourd’hui, pour la réalisation effective du projet, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques a soumis et obtenu du fonds d’études, un accord de financement pour l’actualisation de l’étude d’avant-projet sommaire du complexe marché à bétail et abattoir d’Abidjan Anyama.

Confiée au Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD), les résultats de cette étude ont été présentés au cours d’un atelier en présence du M. Kouassi ADJOUMANI, Ministre des Ressources Animales et Halieutiques et du Directeur Général du BNETD, M. Kinapara COULIBALY. Plusieurs experts du Ministère, du BNETD et des opérateurs de la filière bétail et viande étaient également présents à cette rencontre qui s’est tenue du 1er au 2 juin 2017 à Abidjan.

L’objectif principal de cet atelier était de valider le rapport d’actualisation de l’avant-projet sommaire. Prenant la parole lors de la cérémonie d’ouverture, le Directeur Général du BNETD a tenu à remercier Monsieur le Ministre des Ressources  Animales et Halieutiques pour la confiance placée en sa structure. Il a ensuite réaffirmer toute sa disponibilité pour accompagner le ministère dans la réalisation du projet. Pour sa part, le Ministre Kouassi ADJOUMANI  s’est réjoui de l’existence du fonds d’études  qui a permis le financement de cette étude. Il a ensuite félicité l’équipe du BNETD pour le travail accompli avant de présenter l’importance de la construction d’une telle infrastructure.

Cet atelier a permis, de façon spécifique, de présenter la politique nationale de transformation des productions animales et de valider :

·         Les rapports des études techniques de la filière bétail – viande en Côte d’Ivoire ;

·         Le rapport de l’étude économique et financière ;

·         Le rapport de l’étude d’évaluation environnementale préliminaire ;

·         Le rapport de l’étude sociale ;

·         Le rapport de l’étude juridique et institutionnelle.

Notons que la construction du nouveau complexe marché à bétail et abattoir d’Abidjan – Anyama vise à regrouper les activités de commercialisation et d’abattage du bétail de la ville d’Abidjan et de ses banlieues au niveau d’un centre unique bien localisé en périphérie urbaine et répondant aux normes d’hygiène. Dans quelques mois, la commune d’Anyama disposera d’un abattoir moderne dont la capacité de transformation correspondra aux perspectives d’évolution de la demande en viande dans l’agglomération d’Abidjan, et améliora aussi la qualité des produits grâce à un abattage dans de bonnes conditions d’hygiène.

 

 

 

Tags: